MELANY MARFELLA

Journaliste Designer

Lyon. Pourquoi la 4G n’est pas partout ?

Les cartes de quatre grands opérateurs mobile assurent que la ville bénéficie d’une couverture totale. Mais force est de constater qu’il y a encore des zones où il est difficile de capter le réseau 4G. Explications.

Commercialisée pour la première fois à Lyon pour tout public par SFR fin 2012, la 4G est la dernière génération de téléphonie mobile proposée au grand public par les opérateurs. Plus rapide que la 3G est que la H+, elle assure l’accès aux différents contenus web en très haut débit, à condition d’être équipé d’un smartphone dernière génération. « On a l’impression de vivre dans un monde ultra-connecté or, jusqu’au 2e semestre 2014, plus de la moitié de la population française n’était pas équipée d’un terminal lui permettant d’accéder à la 3G« , rappelle Jean-François Hernandez, porte-parole de l’Autorité de régulation des communications électroniques (Arcep).

Les zones où la 4G fait défaut

Selon les opérateurs, Lyon serait intégralement couverte par la 4G. Or la plupart des Lyonnais interrogés sur leur passage à la 4G mobile sont déçus, et ce, quels que soient les opérateurs où ils sont clients. « J’ai la 4G chez Orange, mais je ne l’ai que rarement à Lyon où je suis souvent en 3G+« , témoigne Hadrien, 19 ans. Sur Sensorly, un site communautaire de partage de données en ligne, testé sur plusieurs semaines, des zones dites « blanches » sont clairement identifiables sur le réseau lyonnais, malgré le nombre d’antennes implantées et en service.

-> Retrouvez l’intégralité de l’article dans les archives du Progrès du 10 février 2015 ou poursuivez votre lecture vers d’autres de mes articles.

Next Post

Previous Post

Laisser un commentaire

© 2020 MELANY MARFELLA

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :